OSKAR SCHINDLER - LE JUSTE QUI ME SAUVA LA VIE ÉDITIONS JMHR

ÉDITIONS JMHR

Mes achats

  • Il n'y a pas de produit dans votre panier.

Mon compte

Accueil / Récit / OSKAR SCHINDLER - LE JUSTE QUI ME SAUVA LA VIE


OSKAR SCHINDLER - LE JUSTE QUI ME SAUVA LA VIE

éd. Sutton, 2016 - 320 P.
« - Le temps est venu pour moi, Bithiah, de te raconter…
- Que souhaites-tu me relater, Bubbee ?
- L’histoire d’un homme, ma petite puce, d’un Juste qui s’appelait Oskar Schindler. »

Ainsi débute le long récit d’Azrièla, juive polonaise rescapée de la barbarie nazie. Sauvée par Émilie et Oskar Schindler, elle revient à Cracovie avec Bithiah, sa petite-fille, pour lui décrire ce qu’elle a vécu durant la seconde guerre mondiale mais aussi pour lui raconter la vie de ses sauveurs.
Oskar Schindler, membre du parti nazi, résida cinq ans à Cracovie. Pendant cette période, il tenta, dans une usine remise sur pied, de sauver plus de 1200 juifs, hommes, femmes, enfants, au péril de sa vie et de celle de son épouse Émilie, qui joua également un rôle déterminant. Si Azrièla revient longuement sur ces heures tragiques et sa vie dans le ghetto juif de Cracovie, elle décrit aussi l’enfance d’Émilie et d’Oskar, leur rencontre, leur vie en Argentine après-guerre, leur séparation... Au fil des pages, ce roman historique fidèle aux lieux et aux événements retrace la destinée d’un couple hors norme.

Longtemps resté dans l’anonymat, Oskar Schindler est désormais connu dans le monde entier grâce au film de Spielberg, La Liste de Schindler. Un roman a inspiré le scénario mais, jusqu’à maintenant, aucun auteur français n’était revenu sur l’ensemble de la vie de Schindler. Jean-Marc Harel-Ramond comble donc un vide avec ce récit sensible et plein d’humanité qui mêle fiction et grande histoire. Un séjour à Cracovie lui a permis de décrire cette ville qui sert de cadre au livre, avec beaucoup de justesse.